Pour tous renseignements : 06 51 83 51 75 - 5 Rue Fessart 92100 Boulogne Billancourt

Dr Roger Vittoz

Biographie

Dr VittozMédecin à Lausanne, puis à La Brévine et aux Verrières, il pratiquait l'hypnose qu'il avait apprise avec le Dr. Forel. Mais il était peu satisfait des résultats, car l'hypnose laissait le malade sous l'influence de son médecin. Il a souffert d'une grave dépression et fait un travail de recherche sur lui-même pour en sortir.  Ainsi, il mit au point la méthode de rééducation cérébrale.


En 1906, il découvrit la "vibration cérébrale", particularité de la méthode. C'est en posant sa main sur le front d'un de ses patients qu'il perçut une vibration, intuition qui sera confirmée par les appareils mesurant l'activité électrique du cerveau (électroencéphalogramme) , qui variait en fonction de l'état du cerveau C'est aussi grâce à cette découverte que le thérapeute peut suivre dans le déroulement de l'exercice qu'il lui induit, le contrôle ou l'incontrôle cérébral qui pouvait se manifester chez ses patients ou en d'autre terme si le patient était en « réceptivité » à ses sensations ou en émissivité par des « pensées vagabondes » qui le fatiguent.


Le grand psychologue Pierre Janet, auteur de « la médecine psychologique » (1923) cite Roger Vittoz en ces termes : « ... s'est développée une thérapeutique singulière qui a été rarement analysée ou discutée, c'est le traitement de M. Vittoz (de Lausanne) qui se rattache à la fois aux études précédentes sur la nécessité de rééduquer l'attention et aux procédés des disciples de la « New thought américaine.»
La méthode consiste à proposer une relation entre le patient et le thérapeute qui conduira le thérapeute à adapter la thérapie et les exercices suivant les problématiques exprimées. Après un temps de verbalisation d'échange et d'analyse, le thérapeute propose des exercices pratiques qui permettront au patient de se les approprier pour les pratiquer à tout moment dès que le besoin se fait sentir et de reprendre le contrôle devant une difficulté qui se présente. Pratiqué régulièrement, ces exercices deviennent naturels.


Permettre au patient de se donner "les moyens de se guérir lui-même"  Dr Vittoz

 

Ils ont été suivis par le Docteur Vittoz

- T. S. Eliot (1888-1965) : poète, dramaturge, critique littéraire américain, naturalisé britannique. Il reçoit le prix Nobel de littérature en 1948.  En 1921, alors qu'il est en train d'écrire son fameux poème « The Waste Land » (La Terre vaine), il traverse une crise d'aboulie. Sur les conseils d'Ottoline et après la lecture du livre de Vittoz, T. S. Elliot partira à Lausanne pour être suivi par le docteur Vittoz[2]. Beaucoup de chercheurs analysent l'influence de la cure Vittoz sur la rédaction du poème
« The Waste Land ». [3]. Ce poème est considéré comme le chef-d'œuvre de T. S. Eliot et comme un classique de la poésie anglo-saxonne du XXe siècle. Certaines de ses phrases sont même entrées dans l'anglais courant.


- Sir Julian Huxley (1887-1975) : biologiste britannique, auteur et internationaliste, connu pour ses livres de vulgarisation sur la science. Il est le frère d'Aldous Huxley, l'auteur du « Meilleur des Mondes ». Il est le premier directeur de l'UNESCO, fondateur du WWF. Il souffre de symptômes bipolaires et se fait suivre par le docteur Vittoz .


- Geoffrey Scott (1884–1929) : écrivain et architecte. Après la séparation avec sa femme, il tombe en dépression et se fait suivre par le docteur Vittoz pendant l'automne 1919. C'est durant son séjour en Suisse, qu'il commence la rédaction de la biographie de Madame de Charrière, appelé «Le portrait de Zélide », pour lequel il obtient un prix littéraire.


- William James (1842-1910) : psychologue et philosophe américain, frère aîné d'Henry James, romancier célèbre. William James est souvent présenté comme le fondateur de la psychologie en Amérique.

- Montagu Collet Norman (1871, 1950) : banquier anglais, connu pour avoir été le gouverneur de la Banque d'Angleterre de 1920 à 1944, une des plus rudes périodes qu'ait connu l'économie britannique. Il fait la Une du Time en 1929. Il reçoit le Distinguished Service Order en 1901. Après un burnout en 1913, il rencontre Carl Jung, puis Roger Vittoz, et décide finalement d'être traité par Vittoz pendant 3 mois.


Vittoz et Einstein se sont-ils rencontrés? Einstein a-t-il vraiment dit « Le Vittoz révolutionnera le Monde »? Rien de tangible n'a pu être trouvé à ce jour. Notons qu'Albert Einstein prend la nationalité suisse en 1901 et s'installe à Berne en 1902, où il entend probablement parler du docteur Vittoz, compte-tenu de la notoriété de celui-ci. Bertrand Russell devient l'ami d'Einstein, et, ensemble, ils publient en 1955 «le Manifeste» contre l'utilisation des armes nucléaires.
 Cependant, deux paroles d'Einstein sont citées dans un entretien avec l'auteur
[10] :


- « Aucune idée ne peut être conçu dans l'esprit, indépendamment de nos cinq sens » ;
- « Je reconnais que les pensées agissent sur le corps ».
Si les deux grands hommes ne se sont pas rencontrés, leurs idées et leur conception de l'homme l'ont fait!

 

arbre-vittoz