Pour tous renseignements : 06 51 83 51 75 - 5 Rue Fessart 92100 Boulogne Billancourt

les effets des critiques sur les enfants et futurs adultes

  • Taille du texte: Agrandir Réduire

LES EFFETS DES CRITIQUES SUR LES ENFANTS (ET FUTURS ADULTES)

J’ai réalisé quelques recherches sur les effets des critiques sur les enfants. Voilà ce que j’ai trouvé :

1  Les critiques modifient le style d’attachement. Un enfant (ou un ado) qu’on ne cesse de critiquer peut se demander si il ne devrait pas chercher l’amour ailleurs. Thomas d’Ansembourg nous parlait d’ailleurs des pièges de cet amour conditionnel.

2  Les critiques génèrent de la honte, de la culpabilité et provoquent une dégradation de l’estime de soi des enfants qui iront même jusqu’à refouler leurs émotions, s’isoler socialement et cela les empêchera de faire preuve d’initiative de peur d’échouer.

3  Les critiques vont devenir réalité. Lorsqu’on ne cesse de vous dire que vous êtes paresseux, méchant, peureux,… ces étiquettes deviennent une seconde nature. L’enfant se dirigera inconsciemment vers elles en modifiant son comportement. C’est le travers des prophéties auto-réalisatrices. Difficile de décoller ces étiquettes en grandissant.

4  Nous l’évoquions dans le point 2, les critiques détruisent la confiance en soi des enfants.

5  Les critiques infligent des blessures émotionnelles qu’on peut garder à vie et qui se réveillent en fonction des situations (ou des jugements reçus une fois adulte).

6  Les critiques deviennent des auto-critiques et alimentent des ruminations mentales.

7  Les critiques sont susceptibles de déclencher une réaction de défense/attaque ou de fuite relativement à la blessure (point 6)

Neurosciences et critiques :

Une récente étude a démontré les effets de la critique d’une mère face à son adolescent.

Les résultats suggèrent que les jeunes peuvent répondre aux critiques maternelles par une augmentation de la réactivité émotionnelle mais une diminution du contrôle cognitif et de la transformation sociale cognitive.

En bref, l’adolescent se ferme totalement face aux critiques et arrête de chercher à comprendre les motivations de ses parents. 

COMMENT ÉVITER LES CRITIQUES ?

Il y a plusieurs façons d’éviter les critiques et d’ainsi faciliter l’apprentissage des enfants :

   les encouragements : au lieu de voir ce qui ne vous convient pas, remarquez tout haut ce que l’enfant a l’intention de faire ou ce qu’il a déjà fait avec succès.

   les preuves d’amour : « je t’aime parce que tu es toi » et les câlins sont des preuves d’amour inconditionnels.

   les consignes claires formulées affirmativement et les règles : dire ce que l’on attend et non ce que nous ne voulons pas. Cette astuce est d’autant plus pertinente que l’inconscient transforme le négatif en positif. Ainsi, « ne touche pas à ce vase » sera compris comme « Touche à ce vase » .

   l’exemplarité et le « faire ensemble »  : les enfants observent et nous imitent. Nous sommes dotés de neurones-miroirs dans notre cerveau, profitons-en ! 

   lâcher-prise : le lâcher-prise parental bien dosé favorise la confiance en soi des enfants et leur autonomie

   la proposition de choix : « préfères-tu faire comme ceci ou comme ceci » : le choix booste l’autonomie et l’engagement des enfants.

   le jeu, l’imagination : faire parler des objets, lancer des défis, inventer des histoires,…

   la description sans jugement de ce que vous observez et de ce que vous appréciez «  : « J’aime te regarder tracer cette lettre ainsi. Et si tu utilisais la même technique avec celle-ci ? »

   un seul mot ou un signe de main pour signifier ce que vous attendez : cette manière minimaliste de communiquer renforce la confiance et la complicité tout en permettant d’économiser de l’énergie et du temps. 

   la communication non-violente : un outil fabuleux pour être à l’écoute des besoins de chacun : vous trouverez toutes les informations

Ne pas critiquer est loin d’être une habitude simple à adopter. Nous croulons sous les critiques et d’ailleurs, cet article en est une puisqu’il s’agit d’une critique des critiques, même si je l’ai voulue la plus neutre possible (avec des faits scientifiques).

Une alternative consiste à n’émettre une critique que si nous accompagnons l’enfant (ou quiconque) vers une solution. C’est le principe des critiques constructives et c’est sur ce modèle qu’est construit cet article.

Source : Jeff | janvier 12, 2016- site http://papapositive.fr/les-effets-des-critiques-sur-les-enfants/

Modifié le
dans Actualités Lectures : 406